Majesty : un royaume de splendeur

majesty

Après Splendor et Barony, deux très bon jeux, Marc André sort son nouveau jeu, et ce jeu c’est Majesty. Vu le succès des précédents jeux, on ne peut qu’attendre de pied ferme ce nouveau jeu, tout en espérant qu’il soit à la hauteur des 2 premiers.

Le point matos.

Majesty, c’est deja une belle boite de bonne qualité, les illustrations sont vraiment belles et donnent envie, Anne Heidsieck a fait du bon boulot. Pour ce qui est du matériel, tout tient donne un beau termo, d’ailleurs on peut remarquer des emplacements vides qui laissent penser qu’une extension pourrait pointer le bout de son nez. Dans ce termo, on une trouve 32 cartes bâtiments, plus d’une cinquantaine de cartes personnage, et 70 jetons pièces en plastique, bref tout ça est de bonne qualité.

majesty

Comment ça se joue ?

La mise en place est simple et rapide, chaque joueur prend ses 8 bâtiments, une fiche meeple, et 5 meeples, on place ensuite la pile de personnage et on en dévoile 6, et la partie peut commencer.

Un tour de jeu est très simple, à votre tour il faut prendre un personnage et le placer dans le bâtiment qui lui correspond, chaque personnage à un blason qui correspond aux blasons qui sont sur vos bâtiments. En prenant ce personnage, cela activera le pouvoir de ce bâtiment.

Sur les 6 personnages visible, le premier est gratuit, si vous voulez prendre le deuxième, il faudra placer un de vos meeple sur la première carte … Donc si vous voulez prendre la dernière carte, il faudra mettre un meeple sur chacune des cinq premières cartes. Une fois la carte prise, on fait glisser les personnage vers la gauche et on dévoile un nouveau personnage.

majesty

Chaque bâtiment a un effet, qui vous fait gagner de l’argent, l’argent faisant office de point de victoire. plus vous avez de personnage dans vos bâtiments plus cela vous rapporte d’argent quand vous l’activez. Un bâtiment permet d’attaquer les autres joueurs, ce qui a pour effet de tuer un de vos personnages, sauf si vous avez autant de garde que de soldat attaquant. Les personnages tués peuvent être ressuscité par l’herboriste, et s’il vous reste des personnages morts en fin de partie, et bien ce sera des points en moins en fin de partie.

La partie prend fin dès que les joueurs ont pu poser 12 personnages, on passe ensuite au comptage des points. Chaque joueur va donc compter l’argent qu’il possede, ensuite il faudra voir combien de bâtiments sont occupés par des personnages, ce qui vous fera des points en plus, et ensuite cela se joue à la majorité pour chaque bâtiment. Le joueur le plus riche est donc le vainqueur.

Alors du coup ça dit quoi ?

majesty

Majesty est vraiment un bon jeu, d’une simplicité presque déconcertante, mais vraiment efficace, il faut gérer ses meeples, surveiller de ce que les autres font et anticiper. Le fait d’avoir une seule et même action à faire permet au tour de jeu d’être très rapide. De plus les bâtiments ont une deuxième face avec des effets une peu plus stratégique pour les plus balaises d’entre vous.

Donc oui je vous conseille Majesty, car c’est un jeu que vous pouvez sortir avec n’importe qui, il peut se révéler stratégique, profond selon les joueurs que vous avez à la table.

Majesty est un jeu de Marc André, édité par Edge et distribué par Asmodée, pour 2 à 4 joueurs, pour des parties de 20 à 30 minutes.

Laisser un commentaire