Ryu : Father’s dragon

« Il y a de cela plusieurs siècles, un Léviathan céleste pleura sur Titan, notre planète. Ses larmes inondèrent nos villes et nos contrées. Le peuple des Dragons tenta de sauver un maximum d’entre nous : Gobelins, Shibuke, Reptiliens, Requins et Amazones. Les survivants de ce déluge furent emmenés sur Dala, la plus haute chaîne de montagnes de notre astre, composée de ses 9 majestueux sommets. Neuf sommets qui, suite à ce déluge, devinrent … neuf îles. »

Moonster Game nous a habitué à des petits jeux, en terme de format je veux dire, et voila qu’on nous annonce pour la fin aout, une grosse boite, et cette boite se nomme Ryu. Rien à voir avec le comparse de Ken dans Street Fighter, Ryu n’est autre que le père des dragons, et ouais on joue pas dans la même cour.

Ryu

RYU est un jeu de gestion de ressource, chaque joueur va incarner un peuple, et pour remporter la partie, il vous faudra construire les 5 parties du corps de votre dragon.

Pour construire une partie de votre dragon il faudra dépenser des ressources. A chaque tour 2 actions : vous déplacez et faire une action, ou l’inverse, à vous de voir.

Ryu

Parmi les actions possibles, vous pourrez prospecter, c’est à dire récupérer des ressources, construire une pièce du dragon …

Il va donc falloir gérer vos ressources le mieux possible, surtout qu’elles sont en quantité limitées, et cachées aux yeux de tous, puisque chaque joueur possède son petit paravent.

Le matériel a l’air somptueux tout comme les illustrations qui sont signées Bertrand Benoit  et Romain Gaschet, le tout dans l’univers de Gosu.

Ryu

Je vous donne donc rendez vous, début septembre pour un retour plus détaillé sur RYU, et on se retrouve le 19 aout pour la reprise des festivités, car je vais me la couler douce pendant 15 jours, bonnes vacances à tous.

Ryu est un jeu de Kim Satô, édité par Moonster Game, pour 2 à 5 joueurs, pour des parties de 45 minutes.

Laisser un commentaire