Jack et le Haricot Magique : pousses petit haricot

Jack et le Haricot Magique

« Escaladez le Haricot Magique menant au château du Géant a n de rapporter le plus de sacs d’or possible ! Tour à tour, choisissez le nombre de dés que vous allez lancer puis empilez ces derniers afin de faire pousser le Haricot Magique. Si un joueur fait tomber la pile de dés formant le Haricot, ses adversaires pourront alors voler des sacs d’or au Géant ! Le plus riche à la n de la partie l’emportera ! »

Et oui c’est déjà le huitième Contes et Jeux, le temps passe vite, et ce n’est certainement pas le dernier, et c’est tant mieux. Pour ce huitième jeu, Purple Brain a décidé de se pencher sur Jack et le Haricot Magique.

Le point matos.

Jack et le Haricot Magique

On ne change pas de format, donc la boite est toujours en forme de livre, avec à l’intérieur, le conte de Jack et le Haricot Magique, et tout ce qu’il faut pour vivre les aventures de Jack. A l’intérieur 12 dés, 1 mini plateau, des jetons trésors, 35 cartes action, un château … Tout ça est de très bonne qualité, les illustrations sont vraiment belles, mais en même temps, quand on sait qui est derrière, ça n’étonne pas vraiment, puisque tout ça est signé Naïade et Piérô.

Comment ça se joue ?

La mise en place est plutôt simple et rapide, on place le mini plateau au centre de la table, chaque joueur prend 3 jetons trésors, son deck de 7 cartes, et la partie peut commencer.

En début de partie, chaque joueur pioche 3 cartes de son deck, ensuite chaque joueur choisit une carte secrètement, et une fois que tout le monde a fait de même, chacun révèle sa carte. Les cartes servent à plusieurs choses, elles indiquent l’initiative (l’ordre du tour), le nombre de dés que vous allez lancer, et un effet que vous êtes libre d’utiliser ou pas.

Ensuite le joueur ayant la plus petite initiative commence son tour et choisit le nombre de dés qu’il souhaite lancer. Les faces de dés ont différentes utilités :

  • L’œil : si 2 dés indiquent cette face, et bien vous réveillez le géant, et vous ne pouvez donc mettre que les dés avec des yeux dans le haricot.
  • Le dé : si un de vos dé indique le dé, vous pouvez prendre un autre dé de la réserve et le lancer.
  • Le trésor : si un de vos dés indique cette face, et bien vous le posez sur le haricot et vous posez sur ce dé un de vos jeton trésor.
  • Le tronc : si un dé indique le tronc, vous devez poser un cylindre sur ce dé un fois qu’il est posé sur le haricot, et s’il n’y a plus de cylindre à mettre, et bien vous devrez poser le château au sommet du haricot.

 

A la fin du tour d’un joueur si le haricot ne s’est pas effondré, il pioche une carte trésor par jeton trésor de sa couleur présente dans le haricot, et il passe la main au joueur suivant ayant la plus petite initiative. Par contre si le haricot s’effondre, le joueur actif termine son tour immédiatement, et tout les autres joueurs qui avaient des jetons trésor, piochent une carte par jeton trésor de leur couleur.

La partie prend fin lorsque les joueurs n’ont plus de cartes à jouer, ni dans leur main, ni dans leur pioche. Le joueur ayant amasser le plus de trésors remporte la partie.

Alors du coup ça dit quoi ?

Jack et le Haricot Magique est un chouette petit jeu, d’adresse, de prise de risque avec de l’interaction, pour peu que l’on joue avec les effets des cartes. C’est assez amusant de voir le Haricot grimper, et se tenir toujours de manière très improbable et bancale. Il faut donc garder son sang froid, et ne pas avoir la tremblote, sinon c’est la catastrophe assuré. C’est donc un très bon nouveau Contes et Jeux que nous avons là, fun et accessible comme d’habitude et c’est tant mieux.

Jack et le Haricot Magique est un jeu de Frédéric Morard, édité par Purple Brain et distribué par Iello, pour 2 à 5 joueurs, pour des parties de 20 minutes.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.