Dans le cadre de la prochaine gamescom, nous avons prévus plusieurs rendez-vous et dans cette lourde organisation nous avons été sollicités pour rencontrer la délégation brésilienne en déplacement à Cologne. Dans un premier temps, je n’étais pas trop chaud à cause d’un emploi du temps extrêmement chargé, j’ai tout de même décidé d’aller parler avec les gens qui font des jeux dans ce pays pas si connu de la scène vidéoludique. Je me suis donc dit qu’il pourrait être intéressant de rencontrer des créateurs de différents pays, de faire un focus sur une région du monde en particulier à chaque salon. C’était donc la bonne occasion de commencer (1).

C’est la première fois qu’une si grande quantité de développeurs fait le voyage pour promouvoir l’industrie montante du pays du football, on pourra donc trouver treize studios supportés par le Brazilian Game Developers Export Program, une initiative de la Brazilian Game Developers Association (Abragames) et d’Apex-Brasil.

Dans le grand hall 10.1, le public trouvera l’énorme stand de 1000 m2 de l’Indie Arena Booth où certains créateurs brésiliens présenteront :

Nous avons prévus de discuter avec quelqu’un d’Abragames – pour en apprendre plus sur ce qui se passe dans ce pays et il y a bien plus de jeux du côté du salon professionnel – et les développeurs de Heavy Metal Machines.

Pour un premier vrai démarrage du tour du monde, on commence avec un fort beau pays. Reste à découvrir si les jeux sont à son image : joyeux et ensoleillés.

(1) en y repensant j’avais rencontrés quelques Suisses lors du Stunfest … c’est donc peut-être mon deuxième focus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.