Sur des salons, nous faisons parfois de belles rencontres. Durant la Gamers Assembly, un petit pôle regroupait trois créateurs que sont Headbang Club, Limouzik (j’y reviendrai un autre jour) et Kalank, qui nous intéresse aujourd’hui. Nous avons donc discuté avec Baptiste Deneufbourg, patron de Kalank, afin de discuter de leurs prochains projets.

Tout d’abord, ne vous attendez pas à une longue preview car je n’ai absolument pas touché aux deux gros projets annoncés par ce studio basé à Angoulême. Cependant nous avons eu un très bon résumé afin de vous les présenter et vous donner envie de vous y intéresser.

Crédits : Enaid_B de LESAVENTURESDENAID.OVER-BLOG.COM

Le premier titre est une expérience en réalité augmentée plutôt intéressante. Hako pourrait se présenter comme un Tamagotchi nouvelle génération. Une balise reconnue par une application smartphone dédiée fait apparaître un petit ours tout mignon dans n’importe quel environnement. Le plateau présenté lors de la GA prenait la forme d’une espèce de jardin japonais et la démo montrée à cette occasion fonctionnait parfaitement. L’ours s’affiche quasiment immédiatement sur l’écran, il regarde dans votre direction (celle du téléphone) et on peut lui faire des coucous. Le but final de Hako serait de faire vivre votre bestiole dans l’environnement que vous lui créez et celui-ci pourrait évoluer.

Hako devrait prendre vie durant l’automne prochain à l’aide d’une campagne de financement participative dans laquelle vous pourrez donner de l’argent afin de récupérer la balise nécessaire à l’intégration de l’ours dans sa nouvelle maison (environ 30€). Des paliers supérieurs seront disponibles pour récupérer des morceaux pour créer un environnement et si j’ai bien tout suivi, un gros pledge sera proposé afin d’avoir le petit jardin japonais tout mignon montré durant la GA. On vous en reparlera surement d’ici quelques mois.

Le deuxième projet qui m’intéresse plus n’était malheureusement pas jouable sur le salon. Celui-ci doit se savourer dans un endroit plutôt calme, c’est pourquoi les membres de Kalank n’ont pas pris la peine de l’emmener jusque Poitiers. En effet, Watch Club est un jeu de coopération particulier qui demande à deux personnes de résoudre des puzzles de façon asymétrique. Si vous connaissez l’excellent Keep Talking and Nobody Explodes, le concept ne vous sera pas inconnu. Un joueur.se enfile un casque de réalité virtuelle et l’autre se dote d’un cahier d’instructions. Dans le casque – ou peut-être l’écran car on a vu Steel Crate Games, auteur de Keep Talking and Nobody Explodes, revenir en arrière à cause du trop peu d’intérêt de la VR – la personne va voir et devoir résoudre des puzzles comme des messages à déchiffrer. En parlant avec son interlocuteur direct, celui-ci devra découvrir la solution à l’aide de son guide papier. Ça semble vraiment génial et c’est quelque chose que j’aimerais tester.

Kalank est une jeune entreprise qui se dévoue à mettre en avant les nouvelles technologies que sont les réalités virtuelles et augmentées. J’ai honnêtement toujours été contre la VR car trop chère (pour avoir de la bonne qualité) et a un trop faible intérêt pour le moment mais des projets comme Watch Club sont très attirants. Quant à Hako, cela semble chouette mais le projet est encore trop flou à mes yeux pour en voir l’intérêt à long terme. Toujours est-il que je vais suivre les travaux de Kalank avec intérêt et je ne manquerais pas de vous mettre au courant des futures mises à jour concernant ces deux projets ou d’autres. Dans tous les cas, tout devrait arriver d’ici la fin de l’année.

Site officiel de Kalank : http://kalank.fr

Laisser un commentaire