Le dernier jeu vidéo de l’Indie Garden part un peu à l’opposé de ses confrères plutôt colorés et plus ou moins bon enfant (sauf peut-être Skybolt Zack accès scoring) car Beyond the Void (BTV) part dans une autre constellation. Si je vous parle de “lane”, de “creep” ou de “jungle”, soit vous me regardez avec de gros yeux, soit vous me répondez directement : “MOBA !” Si ce genre et ce langage est pour vous du petit-nègre (comme moi), sachez que B2Expand a souhaité simplifier un gameplay très riche afin de le rendre plus accessible. C’était sans compter sur la blockchain qui ajoute une dimension stratosphérique à ce titre.

Beyond the Void

Si je laisse volontairement ce dernier élément de côté pour le moment, c’est pour mieux vous expliquer le sel de BTV. Comme vous le savez peut-être, un MOBA oppose deux équipes qui ont pour but de détruire le camp adverse en explosant un bastion à l’opposé du sien. La carte menant aux deux objectifs est parsemée d’embûches et regorge d’ennemis contrôlés par l’ordinateur. On retrouve tout cela dans Beyond the Void à la différence qu’il n’existe qu’un seul chemin entre vos planètes mères et actuellement les combats se limitent à du un contre un. Si cet aspect amène de la légèreté face aux ténors comme League of Legends ou DOTA 2, BTV n’a pas à être jaloux tant son gameplay s’avère riche en possibilités. Tout d’abord, la zone de combat est plutôt vaste car elle recouvre un système solaire avec diverses planètes à conquérir (elles apparaissent au fur et à mesure de la partie) pour y construire des choses capables de récolter des ressources et de créer de nouvelles unités qui attaqueront automatiquement la ligne adverse. Votre vaisseau peut aussi aller à la bagarre grâce à son propre équipement et ses différents pouvoirs comme des impulsions électromagnétiques ou des augmentations temporaires de la vitesse. On retrouve alors à faire des allers-retours entre la ligne d’attaque (la lane) et les astres pour se défendre face aux harcèlements ennemis, il faut être alors au taquet et bien gérer ses déplacements pour être très efficace – dans le jargon, on dit qu’il faut gérer sa micro, une suite de petites actions rapides en continue en somme.

Si je n’ai pas pu tester le week-end dernier BTV lors d’une session d’essai (j’ai préféré aller à Disney et à un mariage d’amis, ne m’en voulez pas !), la petite demi-heure en Allemagne m’a suffit à encore me rendre compte que je suis définitivement nul en MOBA. Certes c’était contre une personne du studio mais quand même… Ces trente minutes ont cependant été très intéressantes car Beyond the Void s’avère plaisant. Même s’il y a une tonne de choses qui se passent simultanément, le feeling global est plutôt bon, j’ai pris un certain plaisir à me faire éclater. Il s’agit peut-être d’un MOBA auquel je pourrais jouer un peu comme Heroes of the Storm de Blizzard car ce sont des titres qui suivent toutes les check lists de ce genre mais en simplifient grandement le gameplay.

Avant de terminer, revenons rapidement sur le terme barbare mentionné en début d’article : blockchain (1). Si je suis loin de maîtriser le sujet, tentons tout de même de vous présenter cette technologie. Pour faire très simple, une chaîne de blocs (c’est tout de suite moins sexy en français) est une base de données partagée, décentralisée (un peu comme les torrents) et protégée contre la falsification, tous les paires (les ordinateurs connectés à la base de données en gros) connaissent l’entièreté de la blockchain de sa naissance jusqu’à sa dernière mise à jour (ce qui empêche plus ou moins les tromperies). Mais où veut-il en venir ? vous dites-vous. Sachez petit scarabée que BTV est basé sur cette technologie pour gérer son système financier interne. Si vous voulez acheter un truc ou un bidule sur le marché du jeu, la transaction est gérée par blockchain. Vous vendez : blockchain aussi. Beyond the Void, en plus d’être un jeu vidéo plutôt plaisant, est un titre novateur et se situe comme un précurseur dans le domaine du marché d’occasion numérique. Pour sûr, le titre de B2Expand deviendra sûrement un exemple dans le monde vidéoludique plus par sa technologie que par son gameplay (ce que je trouve un peu dommage) même si ce dernier m’a plus mais comme je suis très mauvais, peu fan et novice dans ce domaine, difficile de m’emballer. Nous suivrons tout de même les actualités sous peu car le jeu se laisse tester en ce moment (allez sur le site officiel pour plus de détails) et nous ne manquerons pas de l’essayer plus en profondeur et nous faire un avis plus concret.

(1) pour plus d’informations, je peux vous conseiller cet article : https://blockchainfrance.net/decouvrir-la-blockchain/c-est-quoi-la-blockchain/

Et voici un tutoriel officiel illustrant très bien le jeu :

Mise à jour de l’article le 4 octobre 2017 suite à quelques remarques du développeur (quelques termes faux et pas assez précis).

Laisser un commentaire