Quand une grande licence et un style de jeu fonctionnent merveilleusement, cela peut faire des jaloux. Des inspirations et copies apparaissent alors par magie pour tenter de récupérer une part du gâteau. La plupart du temps, on se retrouve avec une contrefaçon honteuse venant polluer Steam et y ajoute encore plus de merde, rendant la plateforme un endroit compliqué pour se montrer. Parfois certaines idées sortent du lot et malgré leur aspect de clone s’avèrent être un très bon hommage. A Knight’s Quest fait partie de cette dernière catégorie et on espère qu’il arrivera à se démarquer et ressortir car il en vaut la peine.

A Knight's Quest

Les deux Canadiens de Sky9Games se sont mis en tête de créer un mélange de Breath of the Wild (ou de Zelda en général) et de Metroid pour créer un jeu de rôle en monde ouvert complètement fou. Aidé de quelques compères et après avoir trouvé un éditeur – le jeu devait être financé sur Kickstarter mais Curve leur a proposé de gérer le titre – A Knight’s Quest (AKQ) s’est longuement montré lors de la gamescom, l’occasion de vous présenter toutes les possibilités de ce petit jeu à grandes prétentions. Attention je n’ai pas dit « prétentieux » car le ton général sera très léger avec des personnages plutôt drôles et haut en couleur. Même s’il y aura des combats contre des créatures généralement mignonnes, AKQ sera très plaisant à prendre en main et très enfantin sur son contenu.

A Knight's Quest

Il y aura une tonne de choses à faire dans ce grand monde avant de pouvoir combattre l’esprit démon que notre héros Rusty a involontairement libéré. Avec sa grande gueule, ses différentes armes – trois choix : un couple classique épée et bouclier, des poings de feu et un marteau de glace – et pouvoirs, on pourra parcourir la carte à la recherche d’objets cachés pour compléter notre aventure. L’univers de AKQ est très organique avec un level design bien pensé à la Nintendo où tout ce que vous voyez peut être visité grâce à vos habiletés qui vous permettront d’aller où vous voulez si vous arrivez à vous triturer les méninges. En fonction de votre équipement, un pouvoir vous est attribué, l’épée permet d’activer le mode spectre, les poings enflammés autorise une course rapide vous rendant capable de marcher sur l’eau et le marteau glace des choses. Si courir sur l’eau ou rendre des choses solides grâce à la glace sont des concepts très simples à assimiler pour inventer de nouvelles façons de traverser des puzzles, le mode spectre vous transforme en fantôme et vous présente le monde sous un autre angle car vous pouvez dans ce cas passer au travers des barreaux et voir des choses réservées à ce monde (du moment que vous ne touchez pas l’eau, vous pourrez aller n’importe où et même téléporter votre vrai corps à l’endroit de votre spectre).

A Knight's Quest

Côté RPG, on retrouve un principe de runes à appliquer pour améliorer Rusty dans ses caractéristiques utilitaires, offensives ou défensives, et il y a bien sûr de l’expérience à acquérir avec ces pierres. Le monde sera rempli de choses à collectionner comme des cristaux nécessaires à la sauvegarde de votre partie, des clés ou des bêtes spéciales à abattre. Pour aller encore plus loin, on pourra créer des objets grâce à un système simple de crafting, comme des bandages pour se soigner. Enfin les combats seront certes très simples mais très bien exécutés avec beaucoup de nervosités et des mécaniques intéressantes comme la gestion de la polarité à la Ikaruga ou Outskirts avec des ennemis de glace sensibles au feu, etc. Vous voyez le genre de combinaisons que l’on peut faire tout en sachant que l’on change d’arme d’un simple appui sur une touche.

J’avoue que je n’attendais pas grand-chose de A Knight’s Quest car le studio avait l’habitude de petits projets et cette présentation m’a totalement fait changer d’avis : c’est une tuerie. On nous promet une vingtaine d’heures en faisant le jeu d’une seule traite sans chercher à tout faire, ce qui est énorme pour un projet de cette envergure. Le jeu sortira l’année prochaine sur PC et consoles (Xbox One, PlayStation 4 et Nintendo Switch) et nous sommes déjà bien hypés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.