Loony Quest the Lost City : vers l’infinie et l’au delà.

« Le championnat d’Arkadia s’achève à peine que Vadoor – le frère banni du roi – envoie les aventuriers à fond de cale, sur un bateau pirate en plein océan.

Pour sauver le royaume, nos héros doivent d’abord organiser leur fuite. Sur le chemin, ils découvrent la légendaire cité engloutie de Spectra, peuplée de Loonies mythiques venus d’une autre galaxie. Jusqu’où l’aventure les mènera ? »

Loony Quest

Si vous suivez un tant soit peu l’actualité ludique, vous êtes forcement tomber sur Loony Quest, je ne vous expliquerais pas ici le comment et le pourquoi de Loony Quest, puisqu’une review complète est disponible ici.

Le 26 février dernier, nous étions à Cannes, et c’était également la sortie de la première extension de Loony Quest : The Lost City. J’en ai donc profiter pour me procurer cette petite boite, histoire de prolonger mon plaisir.

Loony Quest

Que nous offre cette extension ?

The Lost City commence là où la boite de base s’est arrêtée, c’est à dire au monde 8. Il est donc évident que la difficulté de cette extension est deja bien élevé, et introduit quelques nouvelles mécaniques. La principale étant les passages secrets, il suffit de faire aller son trait dans une porte ou une écoutille, et de ressortir par l’autre porte ou écoutille présente sur le plateau. Cela permet des raccourcis, mais comme d’habitude il faut être très précis avec son tracé sinon, c’est des points en moins.

Il y a également un nouveau bonus, et une nouveau malus, histoire de faire la balance. Et il y a le vaisseau Pyramide, qui vient se poser directement sur le niveau en question. Cette Pyramide a des trous de tailles et de forme différentes, et la gêne la visibilité et accroit donc la difficulté.

Cette extension prolonge donc la durée de vie, et propose 5 nouveaux mondes et 2 niveaux speciaux, soit 32 niveaux(10 de moins que dans la boite de base). Les niveaux sont toujours d’une difficulté croissante, mais qui nécessitent d’avoir deja bien usé la boite de base pour éviter de se faire humilié par les autres. Je regrette juste qu’il n’y ait pas de nouveaux feutres dans la boite, mais bon là je chipote.

Donc si vous avez rongé votre Loony Quest et que vous en voulez encore pus, il est bien évident que cette extension est indispensable, le plaisir de jeu est toujours le même, c’est toujours aussi fun et aussi beau, merci Libellud.

Loony Quest The Lost City est un jeu de Laurent Escoffier et David Franck, édité par Libellud et distribué par Asmodée, pour 2 à 5 joueurs, pour des parties de 20 minutes.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.