Micropolis : le règne des fourmis

Micropolis

“Il est temps de mettre vos fourmis au travail, vous avez des galeries à creuser, des fruits à récolter et une redoutable armée à recruter pour bâtir la fourmilière la plus prospère !”

Le 11 mais prochain arrive en boutique la nouvelle collaboration entre Bruno Cathala et Charles Chevallier, et ce jeu s’appelle Micropolis. Micropolis vous propose de construire une fourmilière, la meilleure des fourmilières.

Le point matos.

Micropolis

Matagot nous présente une belle boite aux illustrations soignées, les fourmis ne sont pas sans rappeler certains films d’animation sur les fourmis, ça fait envie et c’est complétement en phase avec le jeu, et ces illustrations sont signées Camille Chaussy. A l’intérieur nous avons 61 tuiles fourmilière, 6 tuiles fondation, 45 petites figurines fourmis soldats … Le tout est de très bonne qualité et bien rangé dans un termo bien pensé.

Comment ça se joue ?

La mise en place est simple, chaque joueur prend une tuile fondation, 5 fourmis, et ensuite on place au centre de la table les 7 premières tuiles de la pioche de tuile, on désigne un premier joueur qui reçoit le jeton armée rouge et c’est parti !

Micropolis

Un tour de jeu se déroule en 2 temps :

  • Choisir une fourmilière : le joueur actif choisit une tuile fourmilière disponible du centre de la table. La tuile la plus éloignée de la pioche est gratuite, pour prendre la deuxième, il faudra placer une fourmi sur la première tuile … Cette mécanique de jeu est très connue et très utilisée en ce moment.
  • Agrandir sa fourmilière : la tuile choisit doit être placée autour de la tuile fondation, si c’est la première vous la placez ou vous voulez, mais par la suite il faudra forcement connecter votre nouvelle tuile à une tuile déjà posée.

Ensuite à la fin du tour, s’il reste moins de tuile au centre de la table que de joueur, vous complétez jusqu’à avoir 7 tuiles disponibles.

Ok, on place des tuiles, c’est bien gentil, mais comment on gagne ?

Micropolis

Sur certaines tuiles il y a des spécialistes, et chaque spécialiste vous apporte un avantage, pour la partie et à la fin de la partie.

  • La reine : à la fin de la partie, la reine rapporte des points de victoire, autant que le nombre de tuile que compose la galerie ou elle se trouve.
  • La nurse : quand vous la posez dans votre fourmilière, elle vous permet de récupérer 1, 2 ou 3 soldats fourmis, qui seront placés sur votre tuile fondation.
  • L’architecte : l’architecte vous permet de prendre un jeton architecte, et ce jeton vous permet de prendre n’importe quelle tuile sans en payant le coût.
  • Le sergent recruteur : lorsque vous prenez le sergent recruteur, vous prenez le jeton armée rouge au joueur qui le possedait, ce joueur perd un soldat, et vous vous en gagnez un.
  • La caserne : les casernes ont différentes tailles, lorsque vous prenez une tuile avec une caserne, vous devez, si vous le pouvez placer des soldats dessus, cela vous rapportera des points de victoire en fin de partie. Par contre si vous ne pouvez pas placer de soldats dessus, et bien c’est trop tard, sauf si vous prenez une sentinelle.
  • La sentinelle : elle vous permet de réorganiser votre réserve et vos casernes. Vous pourrez remplir vos casernes vides, ou bien vider vos casernes pour remplir votre réserve.

La partie prend fin lorsque tout le monde à placé ses 10 tuiles autour de sa tuile fondation.

Micropolis

En fin de partie, on va prendre en compte le nombre de fourmis qu’il y a dans votre fourmilière (1 point par fourmi), la galerie la plus peuplée qui rapportera 5 points, chaque fruits différents dans une galerie rapportera entre 2 et 25 points. On comptera les points qu’accorde la reine dans sa galerie, le joueur qui aura la plus grosse armée dans sa réserve gagnera 5 points, et enfin on ajoutera à tout ça les points des casernes remplies. Le joueur avec le plus gros score remportera la partie.

Alors du coup ça dit quoi ?

Micropolis

Micropolis est un très bon jeu, simple à expliquer, avec des tours de jeu très rapides, le jeu s ‘adresse à un jeune public et pourtant il est bien plus stratégique qu’il n’y parait. Le choix des tuiles est très important, il faudra optimiser des soldats, prendre une tuile peu intéressante pour récupérer des soldats laissés par d’autres joueurs, bref rien n’est laissé au hasard.

Vous l’aurez compris Micropolis est à pratiquer en famille, avec des gros joueurs, avec des enfants, bref tout le monde peut jouer à Micropolis.

Micropolis est un jeu de Bruno Cathala et Charles Chevallier, édité par Matagot, pour 2 à 6 joueurs, pour des parties de 30 minutes.

Laisser un commentaire