Oceanos : 20 000 lieux sous les mers

oceanos

« Dans Oceanos, incarnez un Capitaine d’Expédition et plongez dans le fond des océans à bord de votre sous-marin. Collectionnez des espèces animales étonnantes, découvrez la plus grande barrière de corail et récoltez des trésors insoupçonnés à l’aide de vos scaphandriers. N’oubliez pas d’améliorer votre sous-marin en cours de voyage si vous voulez remonter toutes vos trouvailles à la surface, et, surtout, prenez garde au Kraken ! « 

En juillet dernier, et oui c’est deja loin, sortait Oceanos, le premier jeu d’Antoine Bauza chez Iello, d’ailleurs Iello nous l’avait présenté lors du FIJ 2016, et c’était plutôt alléchant. Donc 5 mois après sa sortie, je livre enfin mes impressions, il faut dire qu’avant d’arriver chez moi, Oceanos a connu moultes aventures, mais pas sous marine, c’est pour cela que la review arrive aussi tard.

Le point matos.

oceanos

Il y en a du matos dans cette boite, des tuiles sous marin, des pions, des cartes … en grande quantité, ce qui fait que la boite pèse bien lourd, avec une qualité irréprochable. Si la boite est jolie, les illustrations des éléments du jeu le sont tout autant, et c’est normal puisque c’est signé Jeremie Fleury.

Comment ça se joue ?

Oceanos est un jeu de draft et de collection, en mode exploration sous marine. Il faudra choisir les bonnes cartes, équiper votre sous marin, pour aller plus loin dans l’exploration, histoire de mettre plus de chance de votre coté.

La mise en place est rapide, tout le monde prend un sous marin basique de niveau 1, une aide de jeu, on place les 3 paquets d’exploration au centre de la table, les pions Kraken et l’exploration peut commencer.

Une partie d’oceanos se déroule en 3 manches, ce qui correspond aux 3 paquets d’exploration. Le premier paquet correspond à la surface de l’eau, le deuxième, on descend un peu plus sous l’eau, et le troisième paquet, on est presque dans les abysses.

oceanos

Une manche se déroule ainsi :

  • Un capitaine d’exploration est désigné et celui ci doit distribuer des cartes exploration aux autres joueurs, mais pas à lui. Le nombre de carte distribué correspond au niveau du périscope + 1 carte. Donc en début de partie tout le monde reçoit 2 cartes.
  • Tout les joueurs, sauf le capitaine, choisisse une carte exploration, et la pose devant eux face cachées. Toutes les cartes restantes sont données au Capitaine d’exploration.
  • Tous les joueurs révèlent en même temps leur carte. Les cartes sont placées de gauche à droite, les unes à coté des autres et elles ne pourront plus être déplacées durant la partie.
  • Ensuite le Capitaine d’exploration choisit une carte parmi les cartes qu’il a récupéré, et la place sur son aire de jeu comme pour les autres joueurs.

Comment choisit on les bonnes cartes ?

Sur les cartes il y a plein de chose, des créatures sous marine, des cristaux, des coffres, des bases, et des yeux de Kraken. Évidemment tout ces éléments ont une utilité, vous vous en doutez bien.

oceanos

Les créatures sous marines font gagner 2 points de victoire pour chaque créatures différentes dans votre exploration, tout ça bien sur dans la limite de la capacité de votre sous marin, plus vous l’améliorerez, plus vous gagnerez de points.

Les coraux valent un point dans votre plus grande barrière de corail.

Les trésors vous font gagner autant de points que sur la tuile que vous avez tiré dans le sac des trésors. Seuls les scaphandriers peuvent récupérer des trésors. Il suffit lors d’une manche de placer un scaphandrier dans les fonds marins, et en fin de partie le scaphandrier remonte à la surface récupérant tous les trésors sur son passage.

En fin de manche le joueur qui a la plus d’œil de Kraken dans son exploration a un malus.

Les bases permettent d’améliorer votre sous marin, à une seul condition, qu’il y ait au moins un cristal qui précède cette base dans votre exploration.

Il faut bien connaitre toutes ces données avant de se lancer dans une partie d’Oceanos, puisque cela vous aidera dans le choix des cartes. Il faut également savoir améliorer son sous marin, car il offre beaucoup plus de possibilité dans le choix des cartes, et cela influencera votre score en fin de partie.

oceanos

Sous ses airs de jeu très familiale, Oceanos n’est pas si accessible que ça, le choix des cartes est très important, tout repose la dessus, mais il faut également anticiper les choses en améliorant son sous marin. D’un coté il y a trop d’éléments à prendre en compte pour en faire un vrai jeu familial, et il manque un petit quelque chose pour avoir un jeu de gamer.

Oceanos est malgré cela un bon jeu, la mécanique est très simple, tout est très fluide, ça va vite, sauf si un joueur prend trois plombe a choisir sa carte. Le thème est très bien rendu, notamment grâce aux illustrations et au matériel, juste un petit bémol sur l’aspect « copié/collé » des cartes exploration, mais il faut bien chipoter un peu.

Oceanos est un jeu d’Antoine Bauza, édité par Iello, pour 2 à 5 joueurs, pour des parties de 30 minutes.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.