Porta Nigra : Architecte oui, mais à Rome.

Quand Gigamic sort un GROS jeu de plateau, ils ne font jamais dans la dentelle, car il y a quelques semaines sortait Porta Nigra, un jeu bien velu comme on les aime. Retour sur le nouveau jeu de Kramer et Kiesling.

Le point matos.

Une bien belle édition nous est proposée, un beau et grand plateau, de bonne qualité, de nombreuses cartes, des pions, 60 meeples, et 90 briques de bâtiments en plastique.

porta nigra

Comment ça se joue ?

Dans Porta Nigra, vous allez acheter des briques, et construire des bâtiments afin de gagner des points de victoire, et éventuellement être majoritaire sur les quartiers, pour gagner encore plus de point en fin de partie.

Chaque joueur dispose d’un plateau perso, avec 5 emplacements. Ces emplacements sont les réserves pour les briques que vous allez acheter. Il y a 5 couleurs de brique, selon la couleur, il y a différents prix. Les joueurs ont également un deck de carte, ce sont les cartes actions. Chaque joueur en début de partie en pioche 2, et à son tour, devra en jouer 1.

Jusque là tout va bien, rien de bien compliqué. En début de tour, on approvisionne le marché, des tuiles nous indiquent combien de brique noire, blanche, bleue … on place sur le marché au centre du plateau. La partie peut donc commencer.

porta nigra

Comme je le disais, à son tour, on joue 1 carte action, sur ces cartes actions, il y a différentes icônes qui symbolisent des actions, et en bas de la carte 2 ou 3 torches. Les torches nous indiquent le nombre d’action que l’on peut faire. C’est donc là que ça se corse, puisqu’il faut choir 2 ou 3 actions parmi celles qui nous sont proposées sur la carte, et il faudra à chaque tour faire les bons choix, et c’est pas toujours facile.

Parmi les actions possibles vous pouvez :

  • Acheter des briques : selon ce que vous voulez acheter, il faudra vous rendre dans le quartier qui propose les briques que vous voulez. Vous pouvez donc déplacer votre maitre d’œuvre de quartier en quartier, et changer de quartier coûte 1 sesterce. Ensuite vous payez le prix de la brique que vous  achetez.
  • Placer un élément de construction : cette action permet de construire des bâtiments sur l’emplacement que vous avez choisi. Il y a des emplacements qui indiquent un nombre de brique à placer ainsi qu’une couleur, et le nombre de point de victoire que cela vous rapporte. Parfois vos constructions vous permettront de prendre une carte construction placée à coté du plateau, ces cartes peuvent rapporter gros en fin de partie.
  • Prendre un jeton influence : ces jetons sont utiles à plus d’un titre, puisqu’ils permettent de prendre des cartes d’honneur, qui vous offrent des avantages non négligeables. Ces jetons permettent aussi d’effectuer 1 action « construire » supplémentaire, et de récupérer des jetons Romains (meeple) dans la réserve, car en début de partie, vous ne disposez que de 5 Romains, et ça diminue très vite.

porta nigra

  • Prendre un jeton torche : les torches donnent des actions supplémentaires (1 torche = 1 action).
  • Prendre de des sesterces : le titre de cette action parle de lui même, je n’en dirais donc pas plus.

Lorsque les joueurs ont épuisés leur deck de carte action, la manche prend fin, et un nouvelle manche débute. La partie prend fin lorsque 2 manches se sont écoulées (3 manches lorsque l’on joue à 2). Chaque joueur compte ainsi ses points de victoire, on ajoute à tout cela, les points liés aux majorités, les cartes honneurs rapportant des points … et bien entendu, le joueur ayant le plus de point de victoire en fin de partie, est le gagnant.

porta nigra

Porta Nigra est un excellent jeu de combo d’action, de gestion et de majorité, tout vos choix sont importants, et il faudra choisir ses actions avec précision, et prévoir ses coups à l’avance. Porta Nigra est donc un GROS jeu, mais extrêmement plaisant, fluide, et blindé de possibilités et de stratégies différentes. Je ne peux donc, en cette fin d’année, que vous conseiller Porta Nigra, qui est un excellent cru.

Porta Nigra est un jeu de Wolfgang Kramer et Michaël Kiesling, édité par Gigamic, pour 2 à 4 joueurs, pour des parties de 90 minutes.

 

 

 

 

Porta Nigra : la review
8.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.